La marque « Comptoir de Belle Ile en Mer » est née avec la volonté de ses fondateurs de marier leur passion pour la cuisine à l’amour porté pour une île à la beauté unique (ou comment « unir le beau et le bon »). Mais au-delà de ce concept, il s’agissait de créer des recettes originales qui tirent le meilleur parti de la terre et de la mer et  partager des produits de qualité intimement liés à Belle Île.  

Plus qu’une marque, un engagement 

Ses produits se retrouvent dans quatre gammes distinctes : les sardines, les soupes, les rillettes de la mer, les rillettes et les terrines de la terre. Ils sont fabriqués artisanalement en Bretagne, sans colorant ni conservateur. Et, même s’ils ne sont pas tous réalisés avec des produits de Belle-île (car ceci est techniquement impossible en raison du manque de certaines matières premières), on y retrouve de nombreux ingrédients bellilois comme le whisky Kaerilis, la bière Morgat, l’agneau de Belle Île (un pré salé naturel au goût unique), le fromage de chèvre ou le chouchen : « Pour nous, le critère numéro 1 reste la qualité du produit, précise Olivier Courtel, son dirigeant. Nous ne transigeons pas là-dessus ».

Pour la marque, c’est un engagement envers une île dont on ne peut se permettre de déformer les produits et envers des hommes dont on ne peut trahir la passion du bon goût. Cela donne des recettes originales qui font la joie des connaisseurs : soupe de tourteaux aux algues de Bretagne, sardines au fromage de chèvre ou au basilic et au thym, rillettes de hareng aux oignons rissolés, rillettes d’espadon au basilic, terrine de pétoncles à la fine de Bretagne ou encore pâté breton à l’andouille et au whisky de Belle Île. Et ce n’est qu’un tout petit aperçu d’une véritable palette de saveurs ! 

 

 

Des recettes testées avec soin 

Au-delà de l’originalité de ces recettes, la force de la marque se retrouve aussi dans la passion des hommes et des femmes qui travaillent pour elle. Ils ont choisi cette voie pour nous faire partager de nombreuses merveilles offertes par la terre et la mer, comme par exemple les soupes de poisson qui sont sans colorant ni conservateur, ni OGM, ni éléments artificiels ou les sardines qui sont mises en boîte selon les méthodes traditionnelles bretonnes : « Nos produits sont faits par des passionnés avec des passionnés, précise O. Courtel. C’est un choix assumé et un engagement fort de notre part. Il s’agit de faire plaisir tout en se faisant plaisir ».

Enfin, toutes les recettes sont préparées avec soin. Elles sont longuement testées, notamment par des restaurateurs (comme Yvan Gruiec, propriétaire du restaurant La Fromentine à Auray, près de Vannes). Si une recette ne convient pas, elle est revue jusqu’à obtenir satisfaction. Voire carrément abandonnée.

 

La philosophie du bon goût ne peut accepter les compromis !